vendredi 1 novembre 2013

Ex-otages/Marine Le Pen: les politiques se ridiculisent

Les politiques Najat Belkacem et Harlem Désir se ridiculisent en s'auto-outrageant des questions de Mme Le Pen sur l'état et l'éventuelle islamisation des ex-otages libérés.

Comme quoi nos politocards peuvent être incompétents et irresponsables car la DGSE a déja débuté le débriefing des 4 ex-otages et la DRM viendra sans doute à nouveau étudier au crible les 3 années passées avec les terroristes.

Pour aider nos politocards à mieux comprendre ce que Mme Marine Le Pen a dit tout haut ce que la DGSE et la DRM agissent tout bas, voici quelques raisons d'un débriefing élaboré:

-1)éviter la naissance d'un deuxième Mérah parmi "les 4 ex" sur le territoire.
Les services officiels ont été bluffés par Mérah et son islamisation dissimulée (acquise après plusieurs voyages) faut-il le rappeler!

-2) voir si l'un des 4 ex n'a pas ou eu de l'affection pour ses ravisseurs (syndrome de Stockholm)

-3)avoir des connaissances complètes du terrain afin de déterminer si les Français otages restant sur place peuvent être récupérés ou dans le cas d'autres Français seraient capturés.

-4)permettre aux spécialistes de jauger l'état psychique des "4ex" et d'un éventuel endoctrinement.

Voilà qui conforte les questions de Marine Le Pen qui sont et seront posées plus discrètement par les services de renseignement.

NdA:

En qualité de contribuable, je suis plus outré de l'utilisation de l'argent public usé par Harlem Désir à des fins personnelles et son absence de remboursement.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil