samedi 31 octobre 2015

Conte d'Henriette la petite fliquette

Vous avez sans doute entendu le conte d'Alphonse DAUDET décrivant l'histoire de Biquette la petite chevrette mais je voudrais  vous narrer l'histoire d'Henriette la petite fliquette.

Je l'ai nommée Henriette car même si nous nous sommes rencontrés, elle ne m'a pas révélé son "petit nom" car  entre nous pas de galipette!

Donc jeudi après-midi, Henriette la fliquette coquette et ses 2 collègues masculins étaient postés à quelques mètres d'un rond-point à grands passages de véhicules.

Henriette, qui n'est pas bête, vit arriver un scooter avec un individu casqué et ganté.

Mais que fait Henriette, qui n'est pas si bête? Elle l'arrête!

"Chouette je vais me faire un athlète!" se dit Henriette.

Après un bonjour professionnel, Henriette demanda les papiers du véhicule et posa une question, cherchant la petite bête:"le véhicule est à qui?"

Le conducteur lui répondit poliment:"Mais Madame, c'est marqué dessus!"

Henriette, telle une poulette montée sur ses ergots, pris ses gambettes, retrouva son collègue et se cachant derrière sa voiturette, avec grandes simagrées sorties d'un vaudeville, pris sa radio pour contrôler via le central l'authenticité des papiers administratifs.

Henriette, déboutée de son plaisir de jouer Hamlet, due restituer les papiers au conducteur qui n'était pas si analphabète.

Henriette tendit les papiers à l'homme qui lui demanda:" Maintenant que je suis reçu aux tests, j'ai droit à un bonbon?"




Le malotru, en rangeant ses papiers lui dévoila une carte professionnelle confirmant que celui-ci était aussi un agent assermenté.

Henriette crut bon de rajouter:"Saperlipopette! Vous n'êtes pas au-dessus des lois, Monsieur!".

La réponse fut rapide:"Non Madame je ne suis pas au-dessus des lois mais vous êtes risible!".

Après un salut de la tête, le scootériste démarra son engin et repartit.

Il est repassé 30 minutes plus tard, Henriette était partie, sans doute pour manger une raclette.




Peut-être que depuis, Henriette s'est inscrite à des cours de théatre car son jeu  de scène n'était pas si terrible!

Vous comprendrez qu'il s'agit d'une histoire vraie vécue de l'intérieur mélée de quelques pointes d'humour.

Libellés :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil