samedi 9 juillet 2011

Chronique: Accident diplomatique sur les perchoirs

Nos politiques jettent l'opprobre sur l'institution indépendante qu'est la Cour des Comptes tentant de cacher aux citoyens ce qu'ils ont appris déja il y a bien longtemps que la gestion et le management des Forces de l'Ordre est à revoir.

Le citoyen-contribuable sait que les villes riches et/ou ayant des élus en place du Gouvernement sont protégées par un bon nombre d'agents en bleu.

Par contre le citoyen-lambda lui devra se contenter de peu voire pas du tout.

Où bien de payer 2 fois par ses impôts sur le revenu puis locaux pour obtenir une Police Municipale pour obtenir un résultat.

L'automobiliste lui aussi constate que les Forces de L'Ordre sont très présentes sur la voie publique afin de garnir prestement les caisses vides de l'Etat, Ô combien tonneau des Danaïdes.

Nos élus continuant de promettre, invectivant à tout va toute contestation croient duper perpétuellement les honnêtes gens mais il est loin le temps où les "je ne vous mentirais pas" et autre "je ne vous trahirais pas" ont été pris pour un renouveau politique.

Même les hommes en bleu usés par de moultes tergiversations politiciennes n'y portent aucune considération.

2012 arrive à grands pas et les élus risquent d'avoir un lendemain âpre et difficile et ce pour avoir prétendu mettre à exécution des actions qu'ils savaient eux-mêmes qu'ils ne réaliseraient pas.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil