samedi 29 juin 2013

Quand notre Président déraille sur les fonctionnaires

Il y a une parole de notre Président qui est passée aux oubliettes et dans les méandres des médias mais que j'ai relevé.

Revenons en arrière de cette pépite verbale malencontreuse sur le sujet des fonctionnaires.

Ce cher (et coûteux) homme a prévenu, par le biais de ses ministres que le point ne serait pas augmenté concernant le salaire des fonctionnaires mais que nous les fonctionnaires nous avions un beau cadeau de la part du gouvernement: c'est l'abandon du jour de carence en cas de maladie.

Donc si je suis le raisonnement de François HOLLANDE: si vous désirez une augmentation, faîtes-vous porter pâle, vous n'aurez pas de jour de carence et vous serez payé.

En conséquence notre Président nous propose pour avoir une augmentation et donc un cadeau de sa part, c'est d'être malhonnête en étant malade et de gagner un jour sur le dos de la Communauté.

Faisant partie des fonctionnaires respectueux de "mon patron" le contribuable, je suis donc, en suivant les paroles du Président, lésé par rapport au fonctionnaire peu scrupuleux.

Si je comprends bien même si j'étais malade, je crois que notre Président a besoin d'un bon médecin et d'une potion magique!

@+

Libellés : , ,

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil