dimanche 26 mai 2013

La sécurité routière trahie par le fisc

Où l'on constate par cet exemple concret de ce directeur de Police Municipale pourchassé par le fisc, que ce dernier se moque de la sécurité routière.

Seul compte le pognon que le trésor public n'a pas encore perçu et son comportement atteste bien que la sécurité routière n'est qu'un prétexte pour ramener des taxes dans les caisses.

Alors les Perrichon et Peschenard les ayatollah-fonctionnaires vivant de la répression routière ne peuvent plus se vêtir de la cape de chevalier blanc, le fisc vient de les mettre à nu!

@+

Libellés : , , ,

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil