vendredi 19 juillet 2013

L'info muselée

Les victimes de Brétigny ont été bien dépouillées.

«Si la synthèse des CRS (était) confirmée par l'enquête, l'attitude de ceux qui ont minimisé, qui ont fait passer Alliance pour des menteurs, voire ont qualifié nos propos de pure manipulation propagandiste, est honteuse, scandaleuse et inadmissible», a déclaré Frédéric Lagache, du syndicat policier qui, le premier, avait fait état d'incidents. «Leur attitude peut donner l'impression qu'ils soutiennent l'action de ces barbares», a ajouté le responsable syndical.


Pour le député UMP Eric Ciotti, «le gouvernement a, dès samedi matin, cherché à minimiser, voire même à dissimuler l'existence de ces faits odieux». «Si le contenu de ce rapport est avéré, il reviendra au Premier ministre d'expliquer pourquoi son gouvernement a sciemment minimisé les scènes de vols et de caillassage qui ont suivi l'accident. Il s'agirait-là d'une faute politique et morale que les Français ne pourraient comprende, selon le parlementaire qui demande à Manuel Valls «de faire toute la transparence».


Libellés : ,

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil