samedi 6 juillet 2013

Quand Jean-Marie LePen parle vrai sur les roms

Certains médias ont mis en exergue les propos de M. Jean-Marie LePen concernant la présence de roms à Nice qui serait urticante et odorante.

Il est vrai que les journalistes et autres politocards se sont gaussés des phrases percutantes du Président du Front National du haut de leurs piédestals.

Ils seraient descendus de leurs perchoirs, effectuant leur boulot sur le terrain
, allant sur place constater la dite présence des nomades et les déboires y découlant tout en demandant aux habitants s'ils étaient incommodés de l'occupation des lieux de ces personnes.

Là réellement le job de journaliste comme celui d'élu de terrain aurait été reconnu et non pas de la désinformation destinée aux crédules et autres bobos.

A Glandouillis-les-baies, en 2012 350 caravanes de gens du voyage se sont invitées sur les terrains municipaux amenant à la clef:

-casses du matériel communal

-chapardages & braconnages

-nombreux dépots odorants après défécations

tas d'ordures parfumés

La copieuse ardoise causée par ces "gentils" nomades est lourde amenant les contribuables locaux à se dénommer comme des "Glandouillis-les-baisés".

Là aussi le "pisse-copie" autochtone s'est targué d'une belle prose au tout début de l'invasion mais malgré mon invitation à se déplacer pour participer au nettoyage des excréments et autres dépôts odorants, a préféré rester au chaud dans son immeuble protégé.

Comme quoi on peut être média et parti politique, se prétendant être les premiers (imbéciles) tout autant participer à la désinformation du public.

Pour conclure, M.Jean-Marie LePen a peut-être des formules chocs mais en ce qui concerne celle-ci, je parle par expérience, elle est juste et fondée.

@+

Libellés : , , , ,

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil