dimanche 7 octobre 2012

L'invasion de gens du voyage (suite)

Revenons sur l'épisode "gitanesque" que nous avons évoqué précédemment car la "feuille de choux" de Glandouillis Les Bains a, par un bref communiqué, donné le montant des frais occasionnés par la précédenteinvasion de Jean du Voyage au Parc de SaintTartuffe.

Les habitants & contribuables apprécieront l'ardoise de Jeannot le tzigane
et de tout ses cousins, une somme de 16000 euros environ.

La dernière occupation des sols de Glandouillis les Bains sur le Parc deTatouine sera bien plus couteuse puisque Jeannot etsa grande famille, dans sa largesse, s'est connecté sur le réseau de l'eau et a saccagé celui-ci en effectuant non seulement des montages abracadabrants qu'illicites.

Les habitants seront heureux de contribuer, avec largesse, au bonheur des envahisseurs.

Les défenseurs et autres associations protégeant ces usagers du clair de lune leur trouveront bien des excuses mais se défausseront lorsqu'il faudra payer la facture d'eau au fournisseur du précieux liquide.

Si au temps des pharaons et de Moïse, il y avait les plaies
d'Egypte comme par exemple, les sauterelles "bouffant" tout sur leur passage, les contribuables de Glandouillis Les Bains auront la certitude de jouer le rôle des Egyptiens puisqu'ils hériteront de la désolation et de l'augmentation des impôts locaux.

Que devront-faire les habitants de Glandoudillis Les Bains pour se prémunir de telles plaies:

-sachant que les gouvernants préfèrent se renvoyer le bébé à chaque fois que le sujet revient sur la table.

-que la Justice protège ces pauvres victimes
de racisme du courroux des autochtones refusant d'être généreux à l'égard de ces pauvres nomades si propres et si bienveillants.

-que les flics préfèrent fermer les yeux lorsque une plainte est déposée visant Jeannot et sa si gentille famille, préférant chasser l'automobiliste à l'aide de radars.

Il est vrai qu'il est plus facile de traquer insidieusement l'automobiliste, planqué assis dans sa voiture de service.

C'est un travail protégé et rentable car au moins l'automobiliste, il n'arrive pas à 200 ou 300 caravanes à la fois.

L'habitant de cette petite ville bucolique de Glandouillis Les Bains, peut-être devra t'il se réunir avec tous les autres habitants, comme précédemment à Marseille, pour dire «dehors» à Jeannot & sa tribu.

Voilà où est peut-être la solution civique et volontaire....

@+

N.d.A.

Gang de voleurs "à la disqueuse" : 13 membres interpellés dont 2 dans l'Hérault    

Libellés : , , ,

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil