mercredi 27 février 2013

Piégeage: Réponse à une amie sur les mensonges de bobos escrolos


Concernant la pétition que tu m’as proposé de signer, voici ma réponse à leurs multiples mensonges, sans omettre que  je suis piégeur agrée:

Nous protestons contre les mesures de destruction par piégeage ou par plombs de toutes les espèces sauvages de petits animaux que vous avez jugés « nuisibles » !
En effet, l’arrêté du 2 août 2012 a réformé les listes départementales des espèces dites « nuisibles », incluant les renards- ces derniers sont chassés dans tous les départements de France- les fouines, martres, belettes, putois, corbeaux frileux, corneilles noires, geais, pies bavardes, pigeons ramiers, étourneaux sansonnets soit 12 mammifères et 6 oiseaux qui n’ont plus le droit de vivre dans notre pays, puisque vous autorisez les chasseurs et piégeurs « de tout poil » à les détruire purement et simplement, toute l’année et sans quota ( piégeages, déterrage, gazage, empoisonnement)....

Attention il ne faut pas croire à ces organisateurs de pétitions car nombreux mensonges y  sont présents.

Leur intérêt est de faire pleurer dans les chaumières afin d’obtenir des dons de lecteurs crédules.

S’il est vrai qu’il y a eu un nouvel arrêté du 02.08.2012 il est dû à cause des associations prétendues de protection de la Nature mais qui pour cela, n’hésitaient pas comme l’ASPAS à lancer des procédures judiciaires à tout-va auprès des Tribunaux Administratifs.

Ces associations faisaient et font du profit sur le dos des contribuables puisqu’ils réclament des sommes conséquentes à l’Etat pour soi-disant réparation.

Comme chaque Tribunal Administratif avait une position différente que celui d’à coté, l’Etat a mis, après avoir été dépouillé d’argent public, le hola et a fixé une nouvelle liste via 2 arrêtés ministériels, 1 annuel et 1 valable pour 3 ans et 1 arrêté préfectoral annuel.

Liste des nuisibles ne pouvant être contesté que devant le Conseil d’Etat.



A nouveau l’ASPAS a tenté une énième procédure en réclamant pour leur compte des sommes de 1500€ & 2000€.

L’ASPAS a été déboutée de ses exigences.

Pour répondre à leurs arguments fallacieux sur cette pétition, le gazage et l’empoisonnement sont interdits en France.

Un mensonge de plus!

«Ils n’ont plus de droit de vivre en France disent-ils», ce qui est parfaitement mensonger, il est question de réguler et non de détruire les espèces.

Un mensonge de plus!


Ces petits animaux souffrent souvent le martyre, prisonniers de pièges qui déchirent et mutilent leurs pattes, si douloureusement et pendant des jours, à tel point qu’ils les sectionnent parfois eux-mêmes pour se délivrer !

Les pièges à machoires sont interdits en France depuis 1995, si un piégeur agrée en utilisait un,vu que le piège comporte l'identifiant du piégeur, c'est direction case Tribunal!.

Seuls les collets, lacets, cages sont autorisés pour les piégeurs agrées.

Un mensonge de plus!


Ce classement d’espèces « nuisibles » est tout-à-fait arbitraire, et satisfait surtout les chasseurs/piégeurs dont l’unique « passe-temps » est de détruire la petite faune sauvage pour son profit personnel, en dépit de toute considération éthique et de la plus élémentaire morale dont la règle n°1 est LE RESPECT DE LA VIE !

Non ce classement d’espèces n’est pas arbitraire puisqu’il peut évoluer tous les trois ans et si ce classement a été mis en place, c’est pour stopper les attaques incessantes de ces dictateurs de la soi-disant protection animale.

Car s’ils étaient si protecteurs de la Nature, pourquoi demandent-ils ces ayatollahs des sommes aux contribuables qui ne sont pour rien dans cette démarche juridique?


Je rappelle que les piégeurs sont BENEVOLES à 100% eux!!!

Un mensonge de plus!


Ces animaux ont le droit de vivre, et nous le revendiquons à leur place car ils ne peuvent ni s’exprimer, ni se défendre !
En effet, au triste constat des dégâts irréversibles dont l’humain est l’auteur , et qu’il accumule de manière éhontée dans le non-respect de l’écologie, de l’environnement et de la protection animale, nous en venons à méditer sur l’attribution du mot « nuisible »… Qui est le plus nuisible sur cette terre … l’homme ou l’animal ?? !!!

Pour une fois je suis d’accord l’Homme est le plus nuisible car l’Homme se reproduit trop puis pour engranger plus de fric tous les moyens perfides sont bons, il lance des procès judiciaires pour s’en mettre plein les poches.

Il écrase son prochain en faisant croire que sa seule parole est la Vraie.

Pour s’enrichir, il bétonne, coupe la forêt, prend des terres agricoles où il fait pousser des lotissements.

La Nature souffre et là les pseudo Protecteurs de la Nature, tu ne les entends pas car quand il y a du fric qui rentre sans broncher, ils ferment leurs gueules!

Simplement, l’homme s’arroge le droit de détruire les animaux dès lors que son plaisir ou que son profit personnel est impliqué, ou lorsque les petits animaux ont le tort de partager avec lui les mêmes proies, étant bien obligé lui aussi de se nourrir pour survivre !(faisans, perdrix, lapereaux dont ils régulent la population) …

Il faut rappeler à ces gentils Protecteurs de la Nature ou plutôt Escrolos, les chasseurs paient par leurs cotisations pour l’entretien des terres chassables et la mise en place de haies propices pour la reproduction des espèces, la gestion de renouvellement des espèces.

D’autres chasseurs plus libres de leur temps travaillent sur le terrain pour mettre en place cette politique de protection et renouvellement des espèces.

Est-ce que ces escrolos font au moins de même ou crient-ils au loup critiquant sans cesse?

Il faut souligner que se sont les chasseurs par leurs cotisations qui paient les dégats occasionnés par les animaux sauvages aux propriétaires des terres agricoles.

Si comme le désirent les escrolos, il n’y a plus de chasseurs, qui remboursera ces dégats?

Les escrolos?

Un mensonge de plus!

La différence entre l’animal et l’homme étant que ce dernier tue pour le plaisir, pour « le sport », pour la distraction, alors que l’animal n’obéit qu’à son instinct de survie… D’innombrables données scientifiques ont clairement établi l’utilité des prédateurs naturels quant à leur environnement, car ils sont des éléments essentiels à l’équilibre d’un milieu, en régulant notamment les populations de divers rongeurs, et en protégeant l’équilibre des écosystèmes ...

Là aussi manipulation de la Vérité, il y a des espèces exogènes comme par exemple le ragondin et le rat musqué.

Ces espèces n’ont pas de prédateur naturel et occasionnent de grosses détériorations aux rivières, canaux avec des risques d’effrondement des berges.

De plus sans omettre l’urine de ces rongeurs qui transmet la leptospirose, maladie grave et mortelle.

Des personnes meurent chaque année de la leptospirose.

Sans oublier qu’une rencontre chien-ragondin ne donne pas un beau résultat à voir car les griffes de ce rongeur sont tranchantes.

Donc réduire ces espèces va dans le sens de la Santé Publique.

Les laisser se reproduire est une stupidité dont font preuve ces bobos escrolos.

Pour le renard, limiter sa population est avisée car nombre d’eux ont la gale sarcoptique et l’échinococcose alvéolaire.

Cette dernière maladie mortelle est transmissible au chien comme à l’homme.

Ne pas oublier les départements atteints de la rage où le renard, par la morsure transmet cette maladie au chat, chien et à l’humain.

Qui plus est, le renard a mis dans son menu le chat...donc les amis des chats, pensez à rentrer votre compagnon favori si un renard traîne près de vos habitations.

Pour conclure, il ne s’agit pas d’exterminer une espèce mais de limiter son expansion qui, si elle n’était pas réduite, serait dangereuse pour l’Homme et  sa Santé.

Une telle pétition est mensongère, manipulatrice et calomnieuse envers les chasseurs & piégeurs bénévoles, manipulant la Vérité de maintes fois afin d’obtenir des lecteurs novices une action à fin de subsides.

Rien de plus!

@ Bannir!!!

Libellés : , , , ,

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil